Addoc ‘After Fidé’

Projection

2 programmes de courts et moyens métrages documentaires issus de la programmation du Fidé (Festival International du Documentaire Émergent dont la 11éme édition vient de s’achever à Paris).

Samedi 11 mai 2019

A partir de 17h00
Entrée libre (sous réserve d'adhésion à Un lieu pour respirer, contribution suggérée 5€).

Evènement facebook

Le rayonnement créatif et international du Fidé (Festival International du Documentaire Émergent), dont la 11éme édition vient de s’achever à Paris, se prolonge à Un Lieu pour Respirer par l'entremise de l’Atelier Diffusion d'Addoc.


L’équipe du Fidé vous a concocté deux programmes de courts et moyens métrages documentaires éclectiques issus de sa programmation internationale.

Un moment festif, avec débats en présence de certains.es réalisateurs.trices, et repas partagé, pour le plaisir de tous.tes !


17h30 - Programme 1

NETTOYER SCHAERBEEK - 19’

de Farah Kassem, Belgique – 2017 – Docnomads – LUCA School of Arts 

Suite aux attentats de Paris en novembre 2015, le ministre de l’intérieur belge a étendu le seuil d’alerte à l’échelle nationale. Il annonce vouloir «nettoyer» Molenbeek, une commune de Bruxelles récemment liée à l’extrémisme islamique.

Pendant ce temps-là, une habitante de la commune bruxelloise de Schaerbeek remarque des événements inhabituels qui se produisent devant sa fenêtre. Elle décide de prévenir les autorités.


IS IT A TRUE STORY TELLING? - 42’

de Clio Simon, France 2018 - Ircam, Le Fresnoy, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Ce documentaire démonte la machinerie administrative qui se déploie pour l’accueil des demandeurs d’asile. Cette vision singulière, du côté des officiers et interprètes, prouve que la bureaucratie utilise impitoyablement tout un arsenal dissuasif pour refuser ces demandeurs et que même les enquêteurs sont victimes de cette volonté opaque et non-dite.


19h15 - Repas partagé


20h15 - Programme 2

MON JOURNAL DE TA CHIMIO - 10’  

de Joseph David, France – 2018 - Université de Lille 3 

Un cancéreux sous chimio demande à son amie de le filmer pendant qu'il s'arrache les cheveux. Quelques mois plus tard, elle lui fait parvenir son journal : apparait alors un autre malade.


J'SUIS PAS MALHEUREUSE - 45’ 

de Laïs Decaster, France – 2018 - Université Paris 8 - Prix des parrains Addoc

Pendant plusieurs années, depuis mon arrivée à l’université, j’ai filmé le petit groupe de copines qui était le mien. Dans notre quotidien les conversations tournaient autour des histoires d’amour et de la vie sexuelle, mais aussi de la famille, des études et de notre entrée progressive dans le monde adulte. Avec sa part d’inconnu et d’incertitude."