Mail à Caroline du 04 Avril 2019

Ecrit par Sabrina Pennacchietti, le Jeudi 04 avril 2019

Merci Caroline.

En ce moment je suis fascinée par le travail de Geta Brătescu (1926 - 1928). Le lien avec ton travail et cet artiste est la simplicité et ma recherche d'un art (cinéma, art, théâtre) dans laquelle se sentir libre de la pensé, pour y retrouver la place de l'instinct et de la relation aux autres. Cela signifie pour moi sortir du pensé linéaire et se flâner dans notre travail sans savoir où nous sommes en train d'aller, pour ne pas réduire le travail à son résultat. Pour accueillir ses échecs. 


Voir la vidéo


une proposition de "mise en récit" (écriture, photographie, vidéo) pour le site. Quand j'ai parlé de journal de bord, perso je ne parlais de faire de la communication ou de la chronique. Le site est pour moi un oeuvre d'art, comme nos réunions. C'est pourquoi le langage d' de communication et d'organisation ne sont pas innocents. Ces langages aujourd'hui dominent notre production. 

Pour la question de développer des droits de propriété intellectuelle plus souples", je suis bien d'accord, il faudrait aussi réfléchir à la manière dont fonctionne l'économie de la culture et de l'art dans son ensemble. Cela avec bien en tête l'idée que les artistes français.e.s (malgré leur difficultés) ont des soutiens qui n'existent dans la majorité des pays où j'ai vécu et qui je connais. Et que d'habitude ils viennent des milieux privilégiés. Bien sûr les mots milieu et privilégié à questionner.


Bon travail, S