Raphaël Grisey

vidéaste

Raphaël Grisey est un cinéaste et artiste visuel français.

Raphaël Grisey est un cinéaste et artiste visuel français.

Il est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris.

Dans son travail cinématographique, éditorial et photographique Raphaël Grisey s'intéresse à l'ancrage ou au contraire au déplacement de mémoires collectives dans différentes géographies et à l'architecture.

La série photographique et le livre « Où se cache Rosa L. » (2006), par exemple, a été le résultat d'une étude sur les traces et les spectres du communisme et d'autres régimes politiques dans l'espace public berlinois à l'aune de sa gentrification. Ses films et ses dispositifs d'exposition, utilisant différentes formes entre le documentaire, la fiction et l'essai, approchent des sujets actuels tel que les diasporas dans un contexte post-colonial. Il a travaillé au Mali autour de l'expérience d'une coopérative agricole fondée par d'anciens travailleurs africains en France (Coopérative 2008). Des films plus récents l'ont amené à travailler à Budapest (National Motives 2011), dans des situations de luttes étudiantes en France (Les indiens 2011), à Rio de Janeiro autour du complexe de logements sociaux Pedregulho (Minhocão 2011) et de l'église positiviste Brésilienne (Amor e Progresso 2014) ou dans la région de Minas Gerais autour de communautés quilombolas (Remanescentes 2015). Son travail inclut aussi des collaborations comme les films Prvi Deo et Red Star(2006) réalisé avec Florence Lazar dans le contexte de l'après-guerre en Ex-Yougoslavie et le projet Coopérative (2008) avec Bouba Touré.